Publié par Laisser un commentaire

La glutamine

LA GLUTAMINE

La glutamine est l’acide aminé le plus abondant dans le sang et dans les muscles.

Celle-ci joue un rôle dans la synthèse des protéines et réduit notamment le temps pour que le muscle et la force, soient complètement rétablis après un exercice et vous protège du stress de l’oxydation chimique suivant un exercice intense.

Elle joue également un rôle concernant la protection immunitaire, le maintien de l’intégrité de la paroi intestinale et l’équilibre acido-basique de l’organisme.

Elle sert aussi à la fabrication de la glucosamine endogène qui, à son tour, participe à la réparation des cartilages et tendons.

La glutamine n’est pas considérée comme un acide aminé essentiel parce que le corps est capable de la synthétiser lui-même, à partir de plusieurs aliments, en fonction de ses besoins. L’exercice physique modéré, pratiqué de façon régulière, augmente le taux de glutamine dans le sang, mais un stress extrême peut le faire baisser considérablement (brûlures graves, traumatismes importants, interventions chirurgicales, etc.). L’organisme risque alors de devenir la cible d’infections diverses.

La viande, le poisson, les produits laitiers, les céréales et les légumineuses sont de bonnes sources de glutamine. Les épinards et le persil crus et le miso en contiennent également.

L’impact positif de la glutamine sur le système immunitaire est lié à son rôle dans la santé intestinale.

Dans le corps humain, les intestins sont considérés comme la pierre angulaire du système immunitaire. Ceci est dû aux nombreuses cellules intestinales ayant des fonctions immunitaires, ainsi qu’aux milliards de bactéries qui vivent dans nos intestins et qui affectent notre santé.

 La glutamine est une source d’énergie importante pour ces cellules intestinales. Elle aide également à entretenir la barrière intestinale afin d’éviter que le contenant de la vidange gastrique ne se disperse dans le reste du corps, protégeant ainsi contre le syndrome de l’intestin qui fuit (intestin passoire).

En résumé, cela empêche les bactéries ou les toxines nocives de se propager de vos intestins vers le reste de votre corps.

Elle nourrit aussi les globules blancs et permet leur multiplication

Chez les sportifs, l’utilisation de glutamine permet de limiter les dégâts intestinaux du sport intensif qui détourne la glutamine de la barrière intestinale au profit des muscles, et finit par provoquer une perméabilité intestinale et des troubles digestifs qui peuvent être sévères, ainsi que des pathologies liées à l’inflammation et à une activation du système immunitaire.

Une alimentation riche en glutamine apporte des résultats très intéressants au niveau de la digestion en réduisant la perméabilité de l’intestin. Elle peut ainsi avoir une action positive en cas :

D’hyperperméabilité intestinale.

De colopathies

De maladies inflammatoires du côlon

Dysbioses, candidoses…

 

Mais qu’est-ce qu’une « dysbiose » ?

C’est tout simplement le déséquilibre chronique du microbiote intestinal.

Une dysbiose augmente la perméabilité de l’intestin grêle, favorisant ainsi le passage transmembranaire (de l’intestin vers les systèmes lymphatique et sanguin) de molécules étrangères ou inhabituelles.

La glutamine représente, avec les microbiotiques, le complément le plus important de la dysbiose.

En résumé, avoir un apport en glutamine, pour ses fonctions « santé » est fortement conseillé, surtout pour nous sportifs. Nourrissez donc vos intestins avant de nourrir vos muscles 😉

 

Maelle Trainer

Coach et ancienne compétitrice de Bodybuilding, je me suis spécialisée dans la perte de poids, la gestion des TCA ainsi que la prise de masse musculaire. Le développement personnel, fait partie intégrante de mon coaching.

Retrouvez-moi sur mon Instagram : @maelle_trainer

Visitez mon site Web : maelle-trainer.com

Laisser un commentaire